Sciences participatives en Isère

Portrait de nature isère

Envie d’observer la biodiversité tout en collectant des données utiles aux scientifiques ? Découvrez quelques-uns des programmes participatifs locaux !
Sciences participatives en isère ; Zone humide, Suzanne Bonnefond, CC BY-NC 2.0 ; Bouquetin des Alpes, Fulvio Spada, CC BY-SA 2.0 ; Rosalie des alpes, Marand Bruno, CC BY-SA 3.0, Nature isère
Durée de l'action  : 
Toute l’année
Dates  : 
01/01/2017 - 00:00 - 31/12/2020 - 00:00
Lieu de l'action  : 
Isère
But de l'action
Améliorer les connaissances sur la biodiversité et les milieux. Faire participer le grand public à la recherche scientifique.
Déroulement de l’action

Voici 4 programmes auxquels participer en Isère !

Lorsque vous observez des animaux, que ce soit dans la nature ou en ville, vous pouvez transmettre les informations sur Faune Isère. Cette plateforme participative permet d’enregistrer des données sur la biodiversité du département, des insectes aux mammifères, en passant par les oiseaux, les reptiles et les amphibiens. Ces données permettent de cartographier les aires de répartition et de présence des espèces.

Il existe également un inventaire dédié spécifiquement à la Rosalie des alpes. Ce bel insecte bleu velouté avec des taches noires est une espèce protégée, mais sa répartition est mal connue car l’animal est de nature discrète. L'Opie (Office Pour les Insectes et leur Environnement)  et le Gretia (Groupe d'Etude des Invertébrés Armoricains) proposent donc au grand public depuis 2014 de transmettre les précieuses observations que vous pourriez faire.

Le Parc national des Ecrins propose quant à lui un inventaire sur les bouquetins et les lagopèdes alpins. Ce programme grand public sollicite les visiteurs et les habitants des Ecrins afin de transmettre les observations concernant ces deux espèces, dans le cadre de deux programmes de suivis spécifiques. Si le suivi scientifique du bouquetin est déjà très étoffé, celui du lagopède, oiseau emblématique des régions froides et de la haute montagne, l’est moins, car l’espèce est très discrète et sa répartition est limitée.

Enfin, vous pouvez aussi aider à l’amélioration des connaissances sur les zones humides du Vercors, grâce à l’inventaire participatif Mare & vous (Initiative du CPIE Vercors et de ses partenaires). Les zones humides sont des milieux extrêmement riches en biodiversité et sont très importants dans la régulation de la ressource en eau, l’épuration et la prévention des crues. Ces milieux sont menacés par les activités humaines et le changement climatique, d’où l’importance de les étudier et d’exercer un suivi.

Comment participer ?

Sur Faune Isère, vous devrez vous créer un compte via un formulaire d'inscription pour pouvoir contribuer et transmettre vos observations.

Pour l’inventaire sur la Rosalie des alpes, un formulaire est mis à votre disposition pour détailler votre observation.

L’inventaire du Parc national des Ecrins met à disposition une fiche d'observation "lagopède alpin" et une fiche d'observation "bouquetin marqué". Ces documents sont à télécharger et à remplir directement. L’adresse mail à laquelle les envoyer est mentionnée sur la fiche. Vous pouvez joindre des photos et des vidéos dans l’e-mail.

Enfin, avec le programme Mare & vous, il suffit de remplir la fiche terrain directement sur le site internet. La carte interactive s’enrichit à chaque contribution supplémentaire.