Le champignon du mois de septembre : L’Hydne en forme de corail

Portrait de SMD38

Espèce montagnarde de 20 à 40 cm, se présentant sous la forme d’un saule pleureur ou corail, dont les nombreuses branches coralloides sont très ramifiées, fragiles, à face supérieure pubescente virant au crème puis vers le rose vineux en vieillissant et dont les aiguillons de la face inférieure sont disposés en tous sens

L’Hydne en forme de corail

Odeur agréable.

Cette espèce pousse sur tronc mort de sapin et y reviendra chaque année tant qu’il y trouvera de quoi se nourrir. Rare en Rhône-Alpes.

Celui-ci a été trouvé à Chamrousse à 1750 m d’altitude sur un sapin mort.

C’est un bon comestible, mais il est préférable, vu sa rareté de ne pas le ramasser, d’abord par sa rareté et surtout par sa beauté.

Autres espèces ressemblantes, également comestibles :

Creolophus cirrhatus, carpophore de 12-20 cm, constitué de chapeaux imbriqués, tortueux, dents 5 à 10 mm, très rare.

Hericium clathroides (Pall.) Pers. (Hydne rameux), poussant à la base de feuillus (surtout hêtre), se distingue de H. coralloides par la forme des rameaux fragiles, des aiguillons pendants blanc crème et par la taille des spores. Rare.

Clathroides ou coralloides ne formait qu’une seule espèce selon différents auteurs, ce qui rend encore plus difficile leur détermination.

Didier Gibier SMD

Photographies Didier Gibier

      Source: Société Mycologique du Dauphiné

      N'hésitez pas à consulter notre site: www.smd38.fr