Randonner en hiver : 12 conseils pour votre sécurité et votre plaisir

Randonner en hiver : 12 conseils pour votre sécurité et votre plaisir

Portrait de fjj

L’hiver n’est pas toujours la meilleure période pour randonner car dans certaines régions, la météo n’est pas forcément très conciliante avec des sorties en plein air.

Pour certaines personnes, hiver ou pas hiver, cela ne change pas grand-chose. Pour d’autres, l’hiver annonce la fin de la saison et une pause de plusieurs mois. Pour d’autres encore, l’hiver est l’occasion de profiter de la neige (quand il y en a) et faire de belles randonnées en raquettes.

Peu importe à quelle catégorie vous appartenez, vous vous doutez sûrement que randonner l’hiver est un peu plus dangereux qu’en période estivale.

Bien évidemment, randonner en hiver ne va pas impliquer les mêmes choses selon les régions, les pays et les terrains. Dans certains endroits, les conditions sont par exemple bien plus hivernales en été que dans d’autres endroits en hiver. En montagne, certains itinéraires de randonnée d’été sont impraticables l’hiver à cause de la neige – ou sont pratiqués sous forme de courses d’alpinisme.

Cependant, avec une bonne préparation et en respectant quelques règles de sécurité, il est tout à fait possible de randonner l’hiver en sécurité et avec plaisir. En plus, ça permet de profiter de la nature d’une manière différente, avec des paysages et couleurs propres à cette saison et avec moins de monde sur les sentiers.

L’objectif de cet article n’est pas de faire de vous un alpiniste ou un aventurier polaire, mais plutôt de vous donner quelques conseils pour randonner l’hiver.